Avocat divorce Amiens

Le divorce et le changement de régime matrimonial - Avocat à Amiens

Bien que le divorce soit de plus en plus courant (près de 130 000 séparations par an selon l'INSEE), il reste une étape difficile de la vie.

Lors de la rupture du mariage civil, il est indispensable de vous faire représenter par un avocat en droit de la famille afin de protéger vos droits, ainsi que ceux de vos enfants.

Du choix de la procédure de divorce à la liquidation du régime matrimonial, en passant par la détermination du montant de la pension alimentaire ou de la prestation compensatoire, notre avocat en droit de la famille du cabinet Chivot-Soufflet d'Amiens met un point d'honneur à faire preuve d'écoute, de patience et d'impartialité auprès de ses clients durant chacune des phases du divorce.

Notre avocat vous accompagne durant votre divorce

Il existe quatre procédures de divorce différentes : par consentement mutuel, par acceptation, pour altération définitive du lien conjugal et pour faute.

Choisir la forme de séparation adaptée à votre situation s'avère d'une haute importance, puisque celle-ci déterminera les modalités de la garde alternée des enfants et du partage des biens.

Chaque avocat en droit de la famille du cabinet Chivot-Soufflet d'Amiens est habilité à vous conseiller sur la procédure de divorce à adopter ainsi qu'à plaider en votre faveur devant le juge des affaires familiales.

Lors d'un divorce par consentement mutuel (dit « à l'amiable »), nos avocats vous aideront à mener les négociations concernant les modalités de la rupture.

Le divorce accepté est la procédure adéquate lorsque l'une des parties accepte la rupture tout en contestant ses conséquences (garde alternée de l'enfant, montant de la pension alimentaire ou de la prestation compensatoire .). Les avocats Maître Soufflet et Maître Chivot exposeront les raisons de votre position devant le juge aux affaires familiales.

Le divorce pour altération définitive du lien conjugal s'avère nécessaire si le conjoint défendeur refuse la séparation. L'avocat du cabinet Chivot-Soufflet d'Amiens pourra réclamer, pour ce dernier, des dommages et intérêts en raison du préjudice financier subi suite à la séparation. Nous défendons également les droits des époux demandeurs.

Enfin, dans le cadre d'un divorce pour faute, il incombera à nos avocats d'apporter les preuves de la dudit faute (violences conjugales, adultère, harcèlement .) et de déterminer les montants des dommages et intérêts qui seront alloués à la victime.

Garde alternée, pension alimentaire et prestation compensatoire

Intervenant en Picardie sur les villes d'Amiens, Abbeville, Péronne ou Beauvais, les avocats en droit de la famille du cabinet Chivot-Soufflet aident les familles en pleine procédure de divorce à établir les dispositions de la garde alternée.

Nos deux avocats du Barreau d'Amiens estiment et défendent également le montant de la pension alimentaire ou de la prestation compensatoire à laquelle vous aurez droit ou que vous serez tenu de verser.

Selon l'article 371-2 du Code civil, « chacun des parents contribue à l'entretien et à l'éducation des enfants à proportion de ses ressources, de celles de l'autre parent, ainsi que des besoins de l'enfant ». Suite à un divorce, cette contribution peut prendre la forme d'une pension alimentaire, versée au parent chez lequel les enfants résident habituellement. Le montant est fixée conjointement par les parents ou, en cas de conflit, par le juge.

La prestation compensatoire, quant à elle, est une somme versée par l'un des deux conjoints à l'autre lorsque la séparation débouche sur un déséquilibre des situations financières et des niveaux de vie. Elle est déterminée par les époux lors d'un divorce par consentement mutuel ou par le juge au cours d'un divorce contentieux.

Changement de régime matrimonial en cas de divorce ou au cours du mariage

En France, les époux qui n'ont pas signé de contrat de mariage sont automatiquement placés sous le régime de la communauté de biens réduite aux acquêts. Dans ce cadre, les biens contractés avant le mariage sont propres à chacun, tandis que les biens acquis durant le mariage deviennent communs et ce, quelle que soit la participation des parties respectives lors de l'achat.

En cas de divorce ou de décès de l'un des conjoints, il est nécessaire de procéder à la liquidation du régime matrimonial pour rendre possible la répartition des biens communs. Votre avocat du cabinet Chivot-Soufflet d'Amiens vous assiste chez le notaire afin de faire valoir vos droits.

Nous pouvons également conseiller les époux souhaitant simplement changer de régime matrimonial au cours de leur mariage.

Contact

Consultez également :

t