Avocat entreprise en difficulté à Amiens

Entreprise en difficulté - Avocat à Amiens

Depuis 5 ans, notre avocate Véronique Soufflet revêt l'habit de chargée d'études afin d'enseigner, aux élèves de 4ème année de la fac de droit d'Amiens, les grands principes du droit des entreprises en difficulté. Elle est donc tout indiquée pour traiter les demandes issues de cette branche du droit commercial à Amiens, Abbeville, Péronne, Beauvais ou Arras.

Prévenir les difficultés avec l'aide d'un avocat

Lorsque des signes avant-coureurs de difficultés financières apparaissent dans une entreprise, « ses dirigeants peuvent être convoqués par le tribunal de commerce pour que soient envisagées les mesures propres à redresser la situation » indique l'article L611.2 du Code de commerce.

Quelles sont les solutions à adopter pour redresser, au plus vite, la situation de votre entreprise ?

Selon la nature des difficultés financières semblant se profiler, une des solutions suivantes peut être indiquée : la réorganisation économique, la désignation d'un mandataire ad'hoc, la procédure de conciliation ou le plan de sauvegarde.

Les avocats en droits des entreprises en difficulté du cabinet Chivot-Soufflet d'Amiens interviennent, dans un cadre préventif, auprès des entreprises en difficulté afin de leur dispenser des conseils.

Nous pouvons réaliser un diagnostic et établir des délais de paiements.

Mieux vaut agir vite dés l'apparition des premiers symptômes de difficultés financières : le dirigeant de l'entreprise pourra ainsi éviter d'éventuelles sanctions et prendre les mesures nécessaires à la perpétuation de son activité.

Les procédures collectives

Le cabinet d'avocats Chivot-Soufflet accompagne également les dirigeants d'entreprises dans la gestion de leurs difficultés.

Nos juristes en droit des entreprises en difficulté agissent ainsi dans le cadre de procédures collectives lorsqu'une entreprise se retrouve en situation de cessation de paiements.

Suite au dépôt de bilan de l'entreprise, une procédure de redressement judiciaire va être instaurée afin de garantir la poursuite de l'activité, la quittance de dettes et le maintien de l'emploi. L'entreprise est momentanément gérée par un administrateur judiciaire et, dans certains cas, par le dirigeant.

Au cours de la procédure, les créanciers de l'entreprise en difficulté ne peuvent plus engager de poursuite en justice à son encontre, ni procéder à des saisies.

Le redressement judiciaire débouche ensuite sur la mise en place d'un redressement, la cessation partielle ou totale de l'activité, la clôture de la procédure ou l'ouverture d'une liquidation judiciaire.

La liquidation judiciaire met fin à l'activité d'une entreprise en difficulté. Ses biens sont vendus afin de garantir le paiement de ses créanciers.

Contact

t